Necroscia annulipes 
(Malaisie, Cambodge, Malaisie péninsulaire, Sumatra, Thaïlande)

                                                                                               Plus de photos

 

Introduction 

 

Aussi connu sous le nom de "Yellow Flying Stick", Necroscia annulipes (Gray, G.R., 1835) est une espèce de phasme asiatique d'une beauté remarquable. Au premier coup d’œil, on peut penser à un phasme très atypique qui a simplement hérité d'une belle palette de couleurs. Pourtant, comme chaque espèce, il va lui aussi se démarquer avec plusieurs spécificités propre à sa catégorie. La sous-famille des Necrosciinae (Brunner von Wattenwyl, 1893) est caractérisée entre autres par des espèces ailées possédant de bonnes aptitudes au vol, ce qui n'est pas toujours le cas dans l'ordre des phasmoptères.

 

Maintien en captivité 

Les Necroscia annulipes ont été importés en élevage relativement tard. Ce sont les frères d'Arthropodia (FR) qui ont effectué en 2006 le premier cycle en captivité de cette espèce, suite à l'import d'un petit nombre de spécimens de Penang par Arnaud Baudin. Le choix d'une plante nourricière a été particulièrement difficile mais désormais plusieurs se démarquent comme étant des végétaux de substitution très efficaces. Le maintien est plus compliqué pour des éleveurs habitant dans des zones où le climat est rude en hiver, mais des solutions existent. C'est en 2007 que Bruno Kneubühler, éleveur de renommée, obtient une nouvelle souche des Tapah Hills collectée par Kai Shütte (DE). L'espèce sera par la suite largement distribuée en Europe et dans le monde à partir de 2008.

Plantes nourricières 

 

Il est possible de nourrir les Necroscia annulipes avec les plantes suivantes : Ligustrum sp, Syringa sp, Jasminum sp. En hiver, l'alternative est de donner de l'Osmanthus burkwoodii dont le feuillage résiste au froid, faut-il encore trouver les bons endroits où s'approvisionner en faisant toujours attention aux pesticides. Ces plantes sont très répandues comme plantes de décoration ou haies de jardin.

Données sur la croissance 

  • 11.11.2015 - suite à un échange avec un éleveur français, je fais la réception de 45 oeufs de Necroscia annulipes, les dates de ponte ne sont pas connues.

  • 10.01.2016 – 2 premières naissances

  • 18.01.2016 – troisième naissance, s'en suivra malheureusement la mort des trois premiers spécimens, je soupçonne un problème de nourriture. Il s'avère que je me suis trompé de plante nourricière, les prochaines naissances seront maintenues sur du Ligustrum sp.

  • 05.02.2016 – 1 naissance

  • 12.02.2016 – 2 naissances dont 1 spécimen malformé, la nouvelle plante nourricière fait ses preuves

  • 15.02.2016 – 1 naissance et mort du mal-formé

  • 23.02.2016 – passage L1-L2 du spécimen né le 05.02.2016

  • 28.02.2016 – trois spécimens sont L2

  • 01.03.2016 – 1 naissance

  • 06.03.2016 – 1 naissance

  • 08.03.2016 – 1 naissance

  • 10.03.2016 – 1 naissance

  • 16.03.2016 – je remarque une intense activité nocturne

  • 20.03.2016 – 2 naissances dont un mort-né

  • 23.02.2016 – 1 naissance et un mort L2

  • 17.04.2016 – 8 L3-L4 en pleine santé

  • 02.07.2016 – premier mâle adulte, 2 mort durant la croissance L3-4 à adulte.

  • 17.08.2016 – le premier mâle passé adulte est mort, les 5 spécimens restant ont fait leur mue imaginale : 2 mâles et 3 femelles, premier accouplement observé.

  • 03.09.2016 – première ponte d'un œuf magnifiquement bien formé, bilan bloqué à 2 mâles pour 3 femelles adulte sur 45 œufs et 14 naissances, je suis amplement satisfait. Il y a donc eu 30% d'éclosion et 35% des naissances sont passés à l'âge adulte. Croissance moyenne en 194 jours (environ 6.5 mois).

#1 femelle, masse 0.81 [g]

#2 femelle, masse 1.10 [g]

#3 femelle, masse 0.98 [g]

Mesures moyennes des femelles :

Longueur tête-thorax-abdomen 8.3 [cm]

Antennes 8 [cm] & Ailes postérieures 5.1 [cm]

#1 mâle, masse 0.20 [g]

#2 mâle, masse 0.22 [g]
Mesures moyennes des mâles :
Longueur tête-thorax-abdomen 6.3 [cm]
Antennes 7.5 [cm] & Ailes postérieures 3.7 [cm]

Coloration & morphologie 

Les jeunes naissent jaunes "fluo" et tous les stades suivants conservent cette couleur qui peut toutefois s'assombrir un peu et se rapprocher du vert. Cette espèce est donc monochrome durant toute sa croissance, seuls les fourreaux alaires du stade sub-adulte laissent entrevoir une couleur verte qui annonce le déploiement des ailes et le changement radical de la coloration du stade adulte (voir ci-dessous). Après la mue imaginale, on distingue clairement les petites ailes antérieures (tegmina) qui sont atrophiées et remplissent un rôle d’élytres protectrices pour le complexe musculaire des ailes postérieures. Celles-ci sont aussi durcies du costa au cubitus, ce qui permet, au repos, de couvrir la membrane rouge (vanus) composée des nervures anales responsable de la portance du phasme. Cette espèce est aussi caractérisée par des antennes d'une très grande longueur et une excellente aptitude au vol chez les deux sexes. Les mâles sont un peu plus agiles.

Dimorphisme sexuel 

Les femelles sont plus trapues et font en moyenne 2 à 3 [cm] de plus que les mâles. Il est aussi possible de les reconnaître en regardant attentivement les pièces génitales qui font le même diamètre que les derniers segments abdominaux, contrairement à la partie génitale masculine qui forme un bulbe au bout de l'abdomen. Les cerques des femelles sont également plus épaisses et de couleur foncée, celles des mâles sont plus fines et de couleur claire. Les mâles sont plus minces et auront plus facilement tendance à fuir le danger. Leur complexe génital est très bien articulé et laisse un grande liberté de torsion pour la manœuvre de pénétration.

Oeuf 

Les Necroscia annulipes pondent des œufs tout à fait atypique. En forme d'une corne de bison, les œufs sont conçus pour être plantés par les femelles dans les structures molles du sol. Les femelles pondent donc essentiellement la nuit et restent perchées dans les hauteurs durant la journée. Ce qui est le plus surprenant est que la femelle ne possède pas d'oviscape proéminent. Elle ne se sert donc pas de son exosquelette pour creuser les cavités où loger ses œufs. Elle utilise l’œuf en lui même, dont la pointe dépasse alors de l'orifice, pour creuser le trou où il sera déposé. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les œufs sont plantés comme des graines, de façon à ce que l'opercule soit parallèle au sol. L'extrémité gauche de l’œuf (par rapport à la photo ci-dessus) est renforcée par des rangées plus ou moins régulières d'excroissances noires qui facilitent le forage puis l'ancrage de l’œuf dans le substrat. Il est très intéressant d'observer ce phénomène. En captivité, l'utilisation d'une mousse horticole est fortement conseillée pour permettre aux femelles de pondre correctement. À la sortie de l’œuf, les nouveaux-nés font déjà 17 à 19 [mm] de long. L'incubation dure 4 à 6 mois suivant les élevages et les conditions de maintien. Une température d'incubation à 25 degrés pour 70 à 80 % d'humidité est optimale.

Comportement 

Cette espèce de phasmes possède une bonne perception de l'espace, elle s'aventure à la voltige uniquement lorsque son environnement le permet. Sa capacité de voler n'est pas utilisée comme stratégie de survie, lorsque le spécimen est effrayé, il va favoriser le camouflage et la parfaite immobilisation. Les ailes sont plutôt utilisées pour les déplacements et permettent ainsi certainement la découverte et la colonisation de nouveaux arbustes dans la nature. Ce sont des phasmes essentiellement actifs de nuit, très statiques durant la journée.

Taxonomie 

Embranchement : Arthropoda

Classe : Insecta

Ordre : Phasmida

Famille : Diapheromeridae (Kirby, 1904)

Sous-famille : Necrosciinae (Brunner von Wattenwyl, 1893)

Tribu : Necrosciini (Brunner von Wattenwyl, 1893)

Genre : Necroscia (Serville, 1838)

Espèce : annulipes (Gray, G.R., 1835)

Synonymes : 

Aruanoidea annulipes (Gray, G.R., 1835)
Aruanoidea pictipes (Bates, 1865)
Necroscia pictipes (Bates, 1865)
Platycrana annulipes (Gray, G.R., 1835)

Sources 

Textes et photos par Dimitri Känel
Observations www.macroscientifique.com
Phasmida species file online, page Necroscia et annulipes, dernièrement consulté le 04.09.2016.
Fiche technique de Bruno Kneubühler : Necroscia annulipes, dernièrement consulté le 04.09.2016.
Fiche technique d'Arthropodia : Necroscia annulipes, dernièrement consulté le 04.09.2016.


Base de données :
Catalogue of life, dernièrement consulté le 04.09.2016.
NCBI, dernièrement consulté le 04.09.2016.
Fossilworks, dernièrement consulté le 04.09.2016.

2016 © Dimitri Känel

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  • fr
  • Flag_of_Germany.svg
  • grande_bretagne_1606
  • LeanQ_Team_country_flag

 

2018 © Tous droits réservés

/ Macroscientifique

Actualisé le : 02.12.2018